Season1.Episode1  I have a crush on you

10/11/2020



Comment savoir que l'on a "crushé" sur une personne ?

 Le Larousse pourrait actuellement me mettre une amende pour oser cette conjugaison, mais nous passerons sur ce détail la suite étant très croustillante. 

Mardi soir, j'ai conversé longuement avec M. Conversation pour ainsi dire lunaire et à la fois tellement logique. Qu'il est drôle de constater que la vie fait tout à coup tellement sens. L'atmosphère qui s'installe est presque magique et vous dépasse complètement.

Quel sentiment. 

M, si tu lis ces lignes je suis certaine que de grandes choses nous attendent. Partant du fait que je suis altruiste et que l'humain est une de mes grandes passions,  permettez-moi de vous mettre dans la confidence de notre conversation. 

Après avoir passé en revue nos expériences de vie (et pas des moindres) nous en sommes venues à parler ... 
d'hommes, évidemment !  (quel cliché). Mais détrompez-vous, M et D sont plutôt le genre une fois tous les dix ans que dix par an si vous cernez le profil. Oui, vous voyez. Plutôt désintéressées qu'intéressées et la liste est non exhaustive.

Alors que M parlait de son crush, D pensait au sien. 

Attendez. Pause. Arrêt sur image. Pincez-la, elle sort du déni. D a finalement crushé sur un homme n'en déplaise à la langue française. Seulement voilà, D aspire au coup de foudre et c'est aussi tout ce qui lui fait peur. Un paradoxe grandeur nature qui la définit parfaitement. 

Merci M, tu me forces à admettre les faits. Effectivement j'en parle, effectivement j'y pense et M... !  Voilà, D était énervée, D est gémeaux. La team gémeaux sait.  En d'autres termes, D est dotée d'une grande fierté et d'une capacité invraisemblable à ne pas admettre les choses.

Ce fut chose faite (sans mauvais jeu de mots) en cette soirée du 9 novembre 2020. Une année que le monde entier pleure sur cette triste situation sanitaire mais M et D arrivaient à relativiser. La Covid19 selon elles était une mauvaise chose comportant beaucoup de bien. Encore faut-il aspirer à percevoir le bon côté des choses n'est-ce pas ? Le fameux penses bien et tout ira bien.

C'est ainsi qu'M et D analysèrent les indicateurs d'un coup de coeur ou d'un coup de foudre, vous choisirez votre appelation.

Pour D, tout partait du regard et de la voix. Selon elle, la voix en disait long. Car dans un timbre de  voix, il est tout à fait possible d'établir le fond d'une personne. Covid19 oblige, l'importance de la voix grandissait. Se voir moins, s'entendre plus, s'écouter avec attention et trouver son 4-4-2. D aime le football il faudra vous habituer aux métaphores footbalistiques.

Quant à M, tout était question d'alchimie et de regard. M n'avait pas pensé une seule seconde à rencontrer son crush dans ce délicat moment de sa vie. M était en pleine séparation d'une très longue relation. 11 ans pour ainsi dire.

 Et pourtant, les relations les plus compliquées sont souvent les plus belles.

Revenons à nos moutons et donc à ces deux hommes dont il est question. Ils ont un point en commun vous pensez bien autrement cela manquerait de fantaisie. Et du storytelling dépourvu de croustillant devient un banal article qu'on s'arrête de lire en plein milieu. Et D. a dans l'idée de vendre cette série. Vous nous aiderez pour le casting avec vos suggestions ? Tellement hâte ! 

Bref , j'ai encore fait une digression, une habitude me concernant. Donc je vous disais que ces deux hommes avaient un point commun :  un grand fan club de groupies endiablées.  L'un pour sa beauté et son corps musclé, l'autre pour la valeur de son porte-monnaie.

Mes chères groupies vous êtes pour ainsi dire navrantes. 

Oui, M&D déteste les groupies. Mais sérieusement qui est encore comme ça ? Attendre d'un homme des millions, espérer le cloquer avec mariage et enfants. Pathétique. La vraie richesse, c'est l'indépendance. Un life goal qui n'a pas de prix.

En parlant d'argent, le monde repose sur trois choses fondamentales. Le pouvoir, l'argent et le sexe. On dit que l'amour ne s'achète pas (excepté pour les mitcho et les gigolos) et on oublie de faire mention du rire. Le rire n'a pas de prix. 

J'ose espérer que vous trouverez dans le rire le goût de la vie. 

M sort actuellement avec son crush et on leur souhaite de longs jours heureux. Quant à D. qui sort à peine du déni, le chemin semble long. De surcroît elle a encore flashé sur un cancer et les hommes cancers sont les plus difficiles à apprivoiser.

Mais le jeu en vaut complètement la chandelle.

Xoxo, ST


Episode 2 is coming on next Friday 20.11.20, be there