Santé : Comment reconnaître les maux dont souffrent nos cheveux ?

28/08/2020

Et si nos cheveux nous parlaient ?

 ll nous faut apprendre à décrypter les signes qu'ils nous donnent. Pour ce faire, je vais vous conter mon expérience de ce jeudi 27 août 2020.

Ce matin, je me suis rendue chez le coiffeur sur un malentendu. Je me rends très rarement chez le coiffeur.

Pourquoi ? Et bien parce que les coiffeurs, certains d'entre eux sont décevants. 

Vous demandez à ce que l'on vous coupe le minimum syndical et ils coupent tout ou presque. Vous leur demander de ne surtout pas effiler, ils effilent. À croire que certains ont une volonté inconsciente de rater leur cliente. 

Ce matin, je devais simplement refaire ma manicure et je suis tombée sur une coiffeuse.

Ce qui est assez drôle, c'est qu'hier soir je me suis lavée les cheveux et j'étais presque triste de leur apparence. Coronavirus oblige cela faisait un très long moment que je n'avais plus touché à mes cheveux. Novembre 2019 pour être précise. Imaginez, autant vous dire une éternité pour les cheveux d'une femme.

Hier soir, je me disais tout bas qu'ils étaient ternes, fins, trop fins et sans vie. Vous allez constater à quel point la vie est bien faite.

Vers 10h ce matin, je me suis arrivée au salon de manicure, un salon qui propose aussi des services beauté tels que l'épilation, la micropigmentation des sourcils et qui bénéficie également d'un salon de coiffure. Le salon venait tout juste d'ouvrir ses portes et la prothésiste ongulaire n'était pas encore là. 

C'est ainsi qu'a débuté une conversation avec la seule femme présente, une coiffeuse dotée de 20 ans d'expérience. Au fur et à mesure que nous conversions il était limpide de constater à quel point elle savait de quoi elle parlait. Elle a réalisé un diagnostic santé en me disant précisément où résidait le problème avec mes cheveux et, m'a convaincue de la laisser s'en occuper.

Remarquez la terminologie employée. Effectivement, force est de constater que rares sont les personnes que ont le privilège de toucher mes cheveux. Tout est toujours question de personnalité et de savoir ce que l'on veut ou ce qu'on ne veut plus, ce qui est déjà un début. Quand on sait ce qu'on ne veut plus, par déduction logique on sait ce que l'on veut.


Après un échange constructif, je vais vous révéler un secret qu'il vous faudra mémoriser et appliquer.